Michel Pronesti, Maire d’Aramon salue ses administrés

Vendredi 24 janvier, M le Maire a prononcé ses voeux devant les habitants d’Aramon. L’année 2020 donnant lieu à de nouvelles élections municipales, Michel Pronesti, non candidat, a exprimé ses remerciements pour ces 12 dernières années en mairie. Aux côtés de l’ensemble de son conseil municipal, de Monique Novaretti, Conseillère Régionale, Philippe Pecoud, représentant de Denis Bouad, président du département, Alain Carrière, maire de Théziers, Gérard Pedro, maire de Remoulins, Jean Marie Gilles, maire de Vallabrègues, et Louis Donnet, maire de Domazan, le Maire d’Aramon a prononcé ces quelques mots :

Bonsoir à toutes et à tous.

Je vous remercie très sincèrement pour votre présence aussi nombreuse.
J’en suis très honoré et très touché.

Avant de vous présenter les vœux comme le veut la tradition, permettez-moi d’accueillir nos invités.
Nous devions avoir parmi nous ce soir, Monsieur Lalane Sous-Préfet du Gard, mais pris par des obligations de dernière minute il me demande de l’excuser.

Pour autant et malgré son absence permettez-moi de le remercier , car il a su être à l’écoute des élus et plus précisément à notre écoute.
Monsieur Lalane ne classe jamais une demande sans l’avoir traitée et je peux vous affirmer ce soir qu’il a su régler bon nombre de dossiers sur notre commune.
– Validation du Plan Local d’Urbanisme Communal ayant nécessité près de 10 années d’études et de concertation.
– Dossiers économiques ayant permis l’apport de réponses aux grandes entreprises situées sur notre territoire, Rijk Zwaan et Sanofi.
– Dossiers sur la sécurité , avec en particulier la vidéo protection, la délinquance juvénile, les festivités, et de nombreux dossiers sociaux.

J’ai eu énormément plaisir à travailler avec lui sur le dossier lié à la redynamisation du site industriel de la centrale EDF.
Notre objectif commun étant que ce site soit exemplaire sur les nouvelles formes de production d’énergie propres.
Nous partagions le même point de vue sur la création d’un nouveau combustible solide de récupération à partir des déchets verts, apportant des réponses environnementales, économiques et écologiques.

L’arc Gard rhôdanien me disait-il, doit devenir le pôle industriel écologique de référence, apportant l’emploi, l’économie et les ressources fiscales à notre département. Je partage parfaitement cette philosophie.

Toujours très actif et aux côtés des collectivités territoriales, notre département a ainsi pu bénéficier du 1er contrat de transition écologique signé entre l’état, la région et le département.
Ce contrat prenant particulièrement en compte l’arc Gard rhodanien, très industrialisé. La Cleantech vallée est née.

Notre député de circonscription Anthony Cellier, s’est beaucoup investi sur ce dossier et a joué un rôle déterminant afin que ce contrat soit signé. Merci monsieur Cellier.
Ce contrat prévoit des engagements financiers forts de l’état d’ici 2025.
Il faut espérer que ces engagements soient tenus, dans un contexte politique très tendu aujourd’hui. L’histoire nous le dira certainement.

Je salue et remercie la présence de Monique Novaretti Conseillère Régionale, représentant la Présidente Carole Delga .
Merci Monique d’avoir suivi pour le compte de notre collectivité un certain nombre de dossiers de subventions, nous ayant permis de pouvoir restaurer notre patrimoine remarquable tout au long de ces dernières années( église St Pancrace, espace culturel Simone Veil), mais également d’autres dossiers dont en particulier celui de l’éco-quartier de la gare.

C’est également grâce à une volonté politique forte déployée par la Région que nous aurons d’ici 2025 la réouverture aux voyageurs de la ligne SNCF Pont St Esprit Nîmes avec bien évidemment la réouverture de notre symbolique gare.
Nous nous félicitons que ce projet écologique, économique et d’intérêt général pour lequel nous nous battons depuis 2012 voit enfin le jour.
Merci Monique et merci à la région et à sa Présidente pour votre soutien et vos engagements politiques.
Je remercie la présence de Philippe Pecoud représentant Denis Bouad, président du département, qui a toujours été disponible et surtout très à l’écoute des projets portés par notre collectivité.
Nous avons ainsi pu bénéficier de nombreuses subventions avec la prise en compte de 2 contrats territoriaux.

Grâce à ces aides évaluées à plus d’un million d’euros et bien évidemment à celles de la DRAC et de Région, nous avons ainsi pu réhabiliter l’ensemble du bâtiment accueillant l’espace culturel Simone Veil et la maison en partage, mais aussi réhabiliter et embellir l’ensemble des voiries et réseaux de nos quartiers et de nos espaces publics.
J’en profite pour souligner ce soir l’engagement politique fort du Département, qui va permettre à chaque foyer gardois, d’être connecté à la fibre optique avant 2022.
Nous allons être certainement une des premières communes du département connectée d’ici la fin du mandat.
Merci au Département pour ces aides sans lesquelles nous n’aurions jamais pu réaliser nos projets.

Je salue et remercie la présence parmi nous ce soir d’un certain nombre de Collègues et Amis maires des communes voisines.
Alain Carrière, maire de Théziers, Gérard Pedro, maire de Remoulins, Jean Marie Gilles, maire de Vallabrègues, et Louis Donnet, maire de Domazan.
Nous avons tissé au fil des années des liens amicaux et de partenariats qui sont essentiels voire indispensables, permettant à nos territoires de se construire, d’innover et de vivre en harmonie.

Je salue et remercie la présence des
Directeurs et représentants des grandes entreprises situées sur notre commune, Rijk Zwann, Sanofi, Seqens (Expansia), Escudier et Verger, apportant l’économie et l’emploi sur notre territoire.
Je salue et remercie les représentants des grandes entreprises comme la SAUR, Colas, Cise TP, SARL Clémençon , Sols Méditerranée, SPIE, qui dans le cadre des marchés publics, ont su répondre à nos projets et à votre qualité de vie.

Je salue la présence de nos artisans, agriculteurs, commerçants et professions libérales, apportant les services indispensables à la vie de la commune.

Je remercie l’ensemble du corps enseignant des écoles primaires ainsi que du collège Henry Pitot, apportant l’éducation à nos enfants dans un contexte parfois bien difficile.
Je remercie et salue la présence du lieutenant Gantois, commandant la Gendarmerie d’Aramon, Montfrin et Remoulins, notre police municipale, la police intercommunale, le lieutenant Alard commandant le centre de secours de Villeneuve-lès-Avignon, je salue la présence du capitaine Chauvet, commandant le centre de secours de la Montagnette, qui veillent sur notre sécurité au quotidien.

Je remercie monsieur Guenot représentant l’Office National des Forêts, pour la gestion de notre forêt communale et surtout la préservation de notre précieux environnement.

Je remercie très sincèrement l’ensemble des Présidentes et Présidents d’associations pour leur engagement bénévole mis au service de notre collectivité .

Grâce aux différentes actions et manifestations proposées, qu’elles soient sportives, culturelles, festives, sociales ou solidaires, cela permet à tous les habitants sur notre village de se rencontrer, d’échanger, de découvrir, de rompre avec la solitude.

Toutes ces actions et manifestations comme toutes celles organisées par la municipalité ayant comme objectif principal celui de créer du lien social.

La municipalité et l’ensemble des services municipaux étant à votre écoute par la mise à disposition des locaux mais aussi par le choix délibéré de vous accompagner financièrement via les subventions.

Merci sincèrement pour toute votre énergie, et pour ce que vous apportez à notre collectivité.

Je salue et remercie sincèrement le personnel communal avec qui j’ai eu un immense plaisir à travailler durant toutes ces années.
Nous avons ainsi pu construire une véritable administration pouvant répondre aux attentes des élus et à celle des citoyens .

Merci à ces femmes et à ces hommes qui sont à votre service au quotidien.

Bien évidemment je remercie l’ensemble des membres de mon conseil municipal présent ce soir, pour leur engagement.
Permettez-moi toutefois de remercier particulièrement les élus de ma majorité, pour m’avoir témoigné leur confiance et leur fidélité tout au long de ces 12 années de mandat, nous ayant permis ainsi de mener à terme l’ensemble des projets d’investissement et de fonctionnement pour lesquels vous nous avez mandatés .

J’ai une pensée ce soir pour notre amie Marie Thérèse Esparre partie subitement le 20 janvier dernier.
Adjointe déléguée au CCAS elle a œuvré au quotidien afin que notre commune puisse apporter les réponses sociales à tous les citoyens et aux associations caritatives. Nous lui avons rendu un hommage hier au cimetière.
Au revoir et merci Marie Thérèse.

Je pourrai clôturer cette introduction en affirmant que nous formons tous , élus, personnels, associations commerçants, artisans, professions libérales, services de l’état, grandes entreprises publiques et privées, et bien évidemment vous mes chères et chers concitoyens, une chaîne où chaque maillon est indispensable pour le bien vivre ensemble.
Encore une fois merci à toutes et à tous.

Et c’est avec grand plaisir et comme le veut la tradition en ce début d’année 2020, qu’au nom du conseil municipal, je vous souhaite, à toutes et à tous, une très bonne et heureuse année 2020. Que vous souhaiter de mieux que la santé, le bonheur, la réussite et la prospérité dans votre vie familiale et professionnelle.

Je souhaite que 2020 soit une année de paix, de solidarité, de rencontres, d’échanges et de fraternité, freinant la montée en puissance de l’égoïsme, de la haine, de la violence et de la misère.
Je souhaite enfin que nous puissions toujours préserver nos valeurs de liberté, de fraternité et de démocratie.

Ces vœux s’adressent à chacune et chacun de vous présents ce soir, mais également à celles et à ceux qui n’ont pas pu être là, avec une pensée particulière pour celles et ceux qui nous ont quittés, pour les plus démunis, celles et ceux qui ont connu et qui connaissent encore des moments pénibles, qui souffrent de maladie, de solitude, d’isolement et de misère.

Il est de coutume d’évoquer lors de la cérémonie des vœux les diverses actions menées au cours de l’année précédente et donner les grandes lignes des investissements pour l’année en cours.
Mais rassurez-vous je ne vais pas énumérer ce soir, tout ce qui a été fait en 2019 et encore moins rappeler le bilan de ces 12 années de mandat.
Je me permettrai simplement de vous informer des dernières opérations d’investissements qui sont en cours, avec toujours le même objectif, améliorer votre qualité de vie et votre sécurité .

– La réhabilitation, la sécurisation et l’embellissement de l’avenue St Martin, qui est la porte d’entrée nord de notre commune côté Domazan.
– La sécurisation piétonnière et l’embellissement de l’angle de la rue Émile Jamais et de l’avenue de la Libération.
– De nouvelles toilettes publiques .
– La sécurisation de la Tour du Bréchet. Projet relativement compliqué nécessitant de nombreuses études et plus particulièrement archéologiques.
– Et pour terminer le commencement de la première phase du grand projet de la gare qui se traduira par la réhabilitation de la voirie du chemin des Amandiers et de la Lionne.

Voilà brièvement résumé les diverses actions à venir en vous rappelant que le Tambourin a été là pour vous informer mensuellement de la vie du village ainsi que de l’évolution des projets, de 2008 à aujourd’hui.

Je dirai tout simplement que nous nous sommes efforcés d’apporter à notre village de la qualité de vie, des services, de la convivialité et du lien social.
Tout ceci évidemment sans venir pénaliser votre pouvoir d’achat et sans augmenter la fiscalité communale.
Je pense avoir fait la démonstration d’une gestion saine, rigoureuse et offensive en matière d’investissement avec plus de 23 millions d’euros cumulés en 12 années.
Une commune qui investit est une commune qui est dynamique, qui apporte des services, de l’emploi, de l’économie induite et des réponses aux besoins de ses concitoyens.

Les comptes de la mairie en cette fin de mandature seront laissés très clairs et présenteront un budget principal et des budgets annexes excédentaires. Ceci malgré des baisses continuelles depuis plusieurs années des aides de l’état, et des dépenses supplémentaires liées à des transferts de compétences vers les collectivités : accessibilité, périscolaire, sécurité, lois Gemapi, etc.
L’endettement par habitant de notre commune se trouve en dessous de la moyenne des communes de la même strate.

Mais, ce qui est rassurant, c’est notre capacité de résorber notre emprunt en moins de 3 années budgétaires s’il le fallait. Ce qui prouve la bonne santé de notre budget communal.
Bien évidemment et si vous le souhaitez les services de la mairie seront à votre disposition pour vérifier mes propos et éviter ainsi à ce que des mauvaises rumeurs viennent perturber le climat de la prochaine campagne électorale.

1995/2020, Voilà 24 années de ma vie passées à servir mon village, à vous servir.
Léonard de Vinci disait :  » il n’est aucune chose qui aille plus vite que les années. « 
Et il est vrai que ces années sont passées très vite.

Bien des souvenirs sont gravés à jamais dans ma mémoire.
Le plus fort étant celui quand mon père et ma mère en mars 2008 me disaient :
 » Nous sommes très heureux et fiers que tu sois Maire de notre village.
Nous, de pauvres gens , venant du Sud de l’Italie où régnait la misère.
Nous ne remercierons jamais assez la commune d’Aramon qui nous a accueillis un 17 novembre 1960.
Nous avons passé des moments très difficiles, mais grâce au travail, au respect, à notre union et à la solidarité familiale, nous avons construit notre nid et nos attaches sur Aramon .

C’est la reconnaissance de ton travail, et l’envie qui transpire en toi de te rendre socialement utile pour les autres qui s’est exprimé par le vote. Tu vas avoir une lourde responsabilité  » me disaient- ils.
 » Tu dois accepter que tout le monde ne pense pas comme toi. Certains même, jaloux de ta réussite feront tout pour te discréditer.
Travaille toujours avec honnêteté et regarde toujours devant toi. N’attends surtout pas de la reconnaissance ni des remerciements « .

Et ils ont rajouté une dernière chose :
 » Il ne faut jamais oublier que nous avons été accueillis chaleureusement par la famille Escudier et par Pierre Ramel maire de l’époque.
Ils nous ont permis de travailler et de vivre sur Aramon. Il faudra que tu sois respectueux de cet accueil envers qui que ce soit « .
Je me suis engagé à l’être.
Je pense avoir accompli cette belle mission que vous m’avez confiée de 2008 jusqu’à aujourd’hui.
Malheureusement cette mission a été interrompue par l’élection partielle d’avril 2018 , où vous m’avez réaffirmé votre confiance.

Je ne vous cache pas que cette dernière épreuve m’a beaucoup touché, fatigué.
Mais l’honnêteté, la transparence de mes décisions et de mes choix, la réponse à vos attentes, l’ont emporté sur la calomnie, les mensonges et je vous remercie très sincèrement de cette confiance renouvelée .

Cette mission de Maire est très convoitée, mais inconnue car on ne se rend compte de sa complexité qu’une fois que l’on a le plaisir et le devoir de l’accomplir.
Mission qui est certes prenante, intéressante, passionnante même, mais qui est complexe, fatigante, tant la multiplicité des missions qui la composent est lourde à gérer.
Le cerveau ne vit que pour la mairie, les réponses à apporter aux citoyens, au personnel, aux partenaires, aux diverses institutions, aux projets non réalisés, aux subventions non reçues, etc.

L’une des plus pesantes responsabilités étant la gestion des risques majeurs et en particulier le risque inondation.
On ne dort pas toujours sur ses deux oreilles, on vit dans l’angoisse, parfois dans la peur, même si je peux vous assurer que je connais parfaitement la conduite à tenir concernant la gestion de l’ensemble des risques majeurs de notre commune.
Je suis heureux et fier d’avoir été à votre service durant toutes ces années, même si la mission a été parfois difficile et je ne vous parle pas des critiques à mon égard de la part de certains, mais je pardonnerai avec le temps.

Dans 2 mois à peine, vous désignerez par votre vote démocratique, une nouvelle équipe qui prendra les rênes de cette belle municipalité. Elle aura bien des choses à faire, elle vous proposera des projets nouveaux ce qui me semble logique.

Mais j’espère qu’elle pourra finaliser certains projets initiés comme la zone humide des Paluns, le projet d’aménagement de la gare et bien d’autres.

Voilà, je termine en remerciant une nouvelle fois tous ceux qui m’ont accompagné et soutenu pendant ces 12 années, les élus, les habitants, mes Amis, et en premier lieu mon épouse et mes enfants qui ont supporté mes absences et mon manque de disponibilité.

Je souhaite très sincèrement bonne chance aux futurs élus qui agiront j’en suis persuadé, pour le bien de tous, pendant ce mandat et je suis convaincu que tous travailleront dans l’esprit du service aux autres et bien entendu aux Aramonais.

 » Le changement est la loi de la vie humaine, il ne faut pas en avoir peur, il faut l’accompagner  » Citation de Jacques Chirac.

Je vous remercie pour votre écoute et vous dis : Au revoir.