Quand :
10 novembre 2018 @ 10:00 – 11 novembre 2018 @ 18:00
2018-11-10T10:00:00+01:00
2018-11-11T18:00:00+01:00

En pleine commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale (1914-1918),
la FNACA propose de s’intéresser à notre monument aux morts, érigé au début des années 1920 pour rendre hommage à nos soldats morts à la guerre 1914-1918, ainsi qu’à ceux de la guerre 1939-1945 en Indochine 1946-1954 et en AFN – Algérie 1954-62.

Pourquoi ce monument aux morts de la guerre 14-18
La France a payé un lourd tribut lors de ce premier conflit mondial : 1,4 million de soldats sont décédés et 4 millions seront blessés.
La Première Guerre mondiale a mobilisé plus de soldats et provoqué plus de décès que toute guerre antérieure. En moyen-ne, 900 jeunes Français mouraient chaque jour sur les champs de bataille. Pas une famille n’a été épargnée, perdant parfois plu-sieurs de ses membres. Pour honorer nos disparus, de 1918 à 1925, 30 000 monu-ments aux morts seront construits en France. La municipalité d’A-ramon fera ériger au centre du village un monument. Il se trouvait à l’origine devant un petit Casino, en 1970, après des travaux de démolition et de continuité de l’avenue en direction du vieux cimetière, il deviendra gênant pour la circulation. A l’origine il était doté d’une grille de protection en ferronnerie qui clôturait l’espace « sacré ». C’est plus tard après plusieurs réclamations en Mairie, elle sera jugée trop dangereuse pour les enfants qui l’enjambaient, la grille l’entourant sera supprimée. Le monument sera déplacé et réimplanté au vieux cimetière dans un style un peu différent et dépourvu de ces ornements sur les côtés sont gravés les noms des morts originaires de la Commune d’Aramon

A l’occasion de cette commémoration une exposition « Centenaire de la guerre 1914-1918 » est organisée par la FNACA, les 10 et 11 novembre de 10 h à 18 h, à la salle du Club des Aînés à Aramon. La cérémonie officielle au monument se fera à la fin du défilé de la Saint-Martin le 11 novembre.

GUERRE 1914-1918 – ARAMON À SES MORTS GLORIEUX

D’ARAMON Henri
D’ARAMON Hubert
BENOTTON Paul
BENOTTON Hubert
BERNARD Victor
BERISSET Charles
BOUCHET Pierre
CADLAU Marius
CAPPEAU Henri
CELCE Félicien
CHAILLOT Victor
CHAPUS Léon
CHAPUS Louis
CHAPUS Marcel
DUFOUR Gustave
DUFESTEL François
DUFESTEL Louis
DUNAN Charles
DUNAN Antonin
DUNAN Paul
DUPONT Émile
EMIEUX Hippolyte
FABRE Charles
FABRE Romain
FABRE Sylvain
FERAUD Étienne
FERAUD Joseph
FERRARE Julien
FIRMIN Clément
GERMANY Louis
GIRARD Julien
GIRARD Marius
GRANIER Émile
GUILLARD Théophile
GUILLERMET Antonin
HEURTIN Felix
HUGUES Amédée
HUGUES Ernest
JONQUET Julien
JONQUET Paul
LABATUT Denis
LAMOUROUX Charles
LAMOUROUX Édouard
LARGUIER Camille
LOUIS Honoré
MAIGRET Pierre
MARTIN Antonin
MARTIN Marius
MARTIN Pascal
MICHEL Louis
MOULET Fernand
MOUNET Julien
MOUNET Pierre
PERRIN Sylvain
PERRIN Émile
PEY Étienne
PRAT Gabriel
PRAT Pierre
RIBIERE Paul
RAOUX Julien
ROSIER Eschyle
ROSIER Jules
ROUSSEAU Clément
SEVEYRAC Pierre
SEVEYRAT Socrate
SORBIER Pierre
TAURELLE Bruno
TROUCHE Jean

Disparus
1914-1918
GIRARD Désiré
GUILLERMET Joseph
MANIVET Émile
MARTIN Joseph
MARTIN Marcel
MARTIN Urbain
PERRIN Étienne
VIAN Maurice

Scroll Up